A l’ouest de l’Afrique, situé sur le grand rift Africain, dominant la ville de Goma dans le Parc National des Virunga, un lac de lave incandescente culmine à 3 465 m d’altitude, le Nyiragongo. C’est dans ce volcan le plus actif d’Afrique, que le jeune Haroun Tazieff, fasciné par un vaste lac de lave en fusion, fait ses premières armes en 1948.

Les touristes viennent observer l’activité nocturne et diurne, alors qu’il est synonyme de malheur pour les habitants vivant à ses pieds. En 2002, une coulée de lave a traversé la ville de Goma traçant « une avenue » de 60 m de large.

La montée vers le somment se fait sans difficulté et commence à partir de Kabati, un village situé à 970 m d’altitude. Un sentier bien tracé sillonne entre les blocs de lave et une végétation luxuriante. A 2 heures de marche la végétation fait place à un espace clairsemé, après avoir traversé les coulées de 2002, pour enfin découvrir le sommet, un cratère de 1 200 m de diamètre, la marmite du diable.

Pour les téméraires, il est possible de camper sur des terrasses de lave solidifiée pour admirer cette scène hors du temps. Le site est ouvert depuis 2010.

Des porteurs et accompagnateurs du Parc National se sont regroupés en une coopérative (POPNY) afin d’encadrer les touristes.

Avant de vous engager dans cette aventure, assurez-vous sur le site officiel du gouvernement  » Conseil aux voyageurs » que vous trouverez dans mes actualités, de la faisabilité de votre séjour.

Parc des Virunga

0