La Corse, entre terre et mer, est un concentré de paysages tous plus beaux les uns que les autres et d’une diversité exceptionnelle.

Les calanques de Piana

La côte est de la Corse est bordée de longues plages de sable blanc donnant sur des eaux translucides. A l’extrême sud les bouches de Bonifacio et ses falaises de craie d’une blancheur éblouissante font face à la Sardaigne.

Les îles Sanguinaires aux côtes déchiquetées prolongent la capitale Ajaccio. Les calanques à l’ouest où le rouge l’emporte sur le bleu du ciel, la montagne et les forêts verdoyantes au centre font de cette île une incroyable diversité. Depuis les années 1970 où je l’ai découverte et après un mois et demi à accompagner des clients en 2012, je n’en ai toujours pas terminé avec cette île sublime. S’enfoncer dans les petites rues de Bonifacio et accéder sur son promontoire où un point de vue exceptionnel s’offre sur le célèbre « grain de sable » et la grande bleue, se mérite.

Les majestueuses Calanques de Piana se parcourent à pieds par la route, mais les approcher de prêt par la mer et accéder sous les arches naturelles en bateau relève de la magie. Au départ de Porto, naviguer dans la réserve de Scandola où la montagne se jette dans la mer et ses fonds transparents sont des moments sublimes.

Porto, marine d’Ota
Tour génoise dans le golfe de Porto
Le cœur des calanques de Piana
L’éléphant entre Porto & Piana
Les calanques en porphyre
Tour génoise naturelle
La tête de chien entre Porto & Piana
La Corse au naturel incrustée
La route sinueuses des calanques
Et l’imagination sera…..
0